Chexbres – Electrosmog et 5G… Parlons-en !

Conférence le mercredi 11 décembre, à 19h30, au Cœur d’Or

Isabelle Goumaz Burka | Lors d’une récolte de signatures au marché du samedi à Lausanne (responsabilité en matière de téléphonie mobile), je fais l’expérience d’opinions et de sentiments très différenciés. Entre l’inoffensivité et la dangerosité s’étale toute une palette de résignation plus ou moins pour, plus ou moins contre. Un grand monsieur, au panier chargé de légumes, me lance : « Pourquoi prétendre que la 5G sera favorable à l’environnement alors qu’elle occasionnera une foule de nouveaux objets connectés et une quantité énorme de données à stocker ? Les objets inadaptés à cette 5G finiront dans nos déchèteries ! » Un autre passant, à l’air jovial, me raconte qu’il va s’exiler bien loin car il voit la fin d’une civilisation arriver. Il déplore cependant n’avoir vu aucune étude sérieuse envers la faune et la flore. Une personne âgée me glisse à l’oreille qu’elle n’est pas dupe face à la publicité des opérateurs prônant uniquement performance et croissance. La plupart des personnes rencontrées haussent les épaules. « On nous impose une technologie qu’on ne comprend pas, on a rien à dire ! » Tout en récoltant les signatures (un peu) et commentaires (beaucoup), je me demande ce qu’il serait judicieux de faire face à la peur, la méfiance, la résignation et le scepticisme. Ne manque-t-il pas de l’information, donnée par des spécialistes sachant se mettre au niveau de monsieur tout le monde? Donnant la possibilité de discuter, poser ses questions et dire ses craintes? Olivier Bodenmann, ingénieur EPFL (électricité), répond tout de suite favorablement à ma demande. OUI, il pourra donner une présentation. Ayant travaillé 30 ans dans l’industrie, intéressé depuis 22 ans aux effets de l’électrosmog, il est prêt à venir partager son savoir et ses expériences concernant les nouvelles technologies. Que nous appartenions aux consommateurs attirés par la performance, aux révoltés qui refusent une irradiation forcée ou encore aux résignés qui ne pensent pas avoir mot à dire… nous sommes tous, que nous le voulions ou non, touchés par cette réalité. Espérons que le regard d’un spécialiste permettra au public de mieux se situer face à ce sujet autant invisible (les ondes) que «brûlant»! Nous vous invitons donc le mercredi 11 décembre à 19h30 à la salle du Conseil, Coeur d’Or à Chexbres pour une présentation électrosmog et 5G (entrée libre – collecte à la sortie).