Chexbres – Avant New York, Madrijazz chante au temple

A l’invitation conjointe des Z’Amis du Cœur d’Or  et de la paroisse de Saint Saphorin, Chexbres, Rivaz et Puidoux, le vendredi 21 décembre

JMB  |  Partager la joie, l’énergie et l’espérance du Gospel, c’est ce qui anime la quarantaine de choristes de Madrijazz qui se produira le 21 décembre au temple de Chexbres pour un concert événement (et non à Saint Saphorin comme annoncé par erreur). Le chœur sera accompagné d’une soliste invitée, Shirley Dedecjus, d’origine mauricienne et d’un trio piano, basse et batterie. Le répertoire comprend des œuvres d’auteurs et d’interprètes de référence du Gospel, comme Aretha Franklin, Kirk Franklin ou Edwin Hawkins, mais aussi de plus inattendus tels que les Beatles, Bob Marley, Temptations ou Adèle. C’est en 2000 que Jean-Luc Dutoit, reprend le chœur et l’oriente définitivement vers un Gospel urbain et moderne, pulsé de funk et de soul. Le chœur réunit maintenant un effectif total de plus de soixante choristes provenant de l’ensemble du canton de Vaud. Le 30 juin 2012, il célèbre son 20e anniversaire au Casino de Montbenon (Lausanne), dans une salle pleine à craquer et une ambiance survoltée. Sont aussi à signaler au cours de ces dernières années des échanges avec des chœurs québécois, alsacien et de la Drôme, une escapade vers la comédie musicale (Cyrano) et l’enregistrement de quatre CD. Plus récemment, Madrijazz s’est distingué dans l’interprétation de Baba Yetu, une adaptation du Notre Père en swahili. Grâce au clip qui a tourné sur «youtube», Madrijazz a été remarqué au pays de Gospel et lui a valu d’être sélectionné par l’organisation de concerts newyorkaise DCINY (Distinguished Concerts International in New York). Le chœur se rendra à New York en juin 2019 pour se produire à l’Auditorium Isaac Stern du Carnegie Hall, lors d’un concert dirigé par le compositeur de Baba Yetu, Christopher Tin. Créé à l’origine pour le jeu vidéo Civilization IV et interprété par le Soweto Gospel Choir, Baba Yetu est la première musique d’un jeu vidéo à remporter un Grammy Award. Avant le Carnegie Hall, ce sera un privilège de pouvoir écouter Madrijazz «en live» au temple de Chexbres, à l’invitation conjointe des Z’Amis du Cœur d’Or et de la paroisse de Saint-Saphorin, Chexbres, Rivaz et Puidoux.