C’est aussi la reprise pour le marché paysan !

Joëlle Cachin | La rentrée c’est pour tout le monde! Après une courte pause estivale, le marché paysan s’apprête à (re)déployer ses étals ce samedi 6 septembre, de 9h à 13h, au battoir de Palézieux. Ce rendez-vous, maintenant bien établi dans la région, proposera aux habitants une belle palette de produits frais, tous les samedis jusqu’en novembre.
Sur leur page Facebook, les membres de l’Association Terroir de Haute-Broye exhortent également artisans, agriculteurs comme artistes à rejoindre l’aventure. Le marché est ouvert à tous les producteurs intéressés, et les organisateurs sont actuellement à la recherche de maraîchers. Organisée autour d’un comité de six personnes mené par Céline Dovat, l’association a plusieurs buts, dont le principal est de dynamiser la vie des petits villages environnants, parfois un peu éparpillés au sein de la nouvelle commune. «La plupart des gens avaient souci que dans le cadre de la fusion l’on perde cet esprit villageois, eh bien il existe!» appuie Céline Dovat.
Soutien à l’agriculture régionale
Convivialité donc, dans un cadre où les produits du terroir sont rois. Céline Dovat explique: «Manger local, cela revient au goût du jour, l’envie est bien là. […] La différence avec les grandes surfaces, c’est que l’on prend le temps de faire nos produits.» C’est donc essentiellement des exposants régionaux qui se partagent l’espace du battoir. Ces derniers proposent des produits typiques, fruits et légumes, pains et tresses, viandes, saucisses, œufs et fromages, mais aussi des produits plus originaux comme des miels, caramels et bricelets ou encore des vinaigres et moutardes: l’offre est exhaustive. «Les produits c’est une chose, continue Céline Dovat, mais le marché c’est aussi passer un moment convivial, l’occasion de discuter avec des passionnés.»

Plateforme régionale
L’atout, c’est bien sûr l’aspect local. Un atout qui profite aux producteurs comme aux consommateurs, sans oublier artisans et artistes de la région. Car le marché se veut aussi une plateforme pour les groupes et les particuliers désireux de se faire connaître. En plus des artisans, poterie et facture de chapeaux par exemple, ce sont les chœurs, les sociétés locales et autres artistes qui animent tour à tour l’espace du marché. Que ce soit Crescendo, les lutteurs, les pompiers ou de petits groupes locaux comme les musiciens du Leghorn Band, le battoir ne manque pas d’animation.
Rentrée de septembre
La météo calamiteuse de cet été a bousculé plus d’une manifestation. Bien que le marché se déroule à l’intérieur du battoir en cas de mauvais temps, il n’a pas été épargné pour autant. Le comité d’organisation compte donc sur un temps plus clément pour pouvoir attirer cet automne un public nombreux.