C’est à lire

Insoumise – Autopsie d’un amour destructeur 

Sonia Grimm – Editions Favre

Milka  |  Sonia Grimm est bien connue des enfants pour qui elle crée des spectacles. Dès son plus jeune âge, elle a rêvé d’écrire, de danser et de voir des baleines. Plus tard, à l’adolescence, elle aspire à être maman, et elle donnera naissance à deux enfants. Comme bien souvent, elle ne continuera pas sa route avec le père de ses enfants. Elle se met alors à écrire des chansons pour enfants, dans lesquelles elle parle d’amour, de respect, d’espoir et de valeurs. Dans cette aventure, elle va faire la connaissance d’un producteur de musique qui lui propose de lancer sa carrière. Elle en tombera follement amoureuse et ils se marieront quelques années plus tard. Alors certes, au début, tout va bien, ils montent plusieurs grands spectacles musicaux ensemble, passent dans les meilleures salles de Suisse romande. Tout semble leur réussir. Mais les apparences sont trompeuses. La destruction a déjà commencé. Destruction de sa personnalité, en la critiquant constamment, en la dénigrant, en lui faisant signer des contrats lui cédant tous ses droits. Parallèlement à cette manipulation, son producteur de mari ne fait pas grand-chose, se lève à pas d’heure, ne fait rien, puisqu’elle s’épuise à tout faire. Mais une fois que le manipulateur a commencé, il ne s’arrête pas en si bon chemin normalement. Viennent ensuite les menaces, puis les coups, puis plus. Elle trouvera la force de s’enfuir, de se sortir de cette prison. Mais ce personnage ne l’entendra pas de cette oreille et fera tout pour la récupérer. Ce n’est qu’au bout de plusieurs mois qu’elle en sera libérée, après avoir porté plainte. Mais il niera tout en bloc. Il sera condamné, et elle est reconnue comme victime. Pour se libérer de ce poids, elle va écrire ce livre. Et va vouloir témoigner pour éviter à d’autres de plonger dans cet enfer. Mais ce Monsieur, même condamné, va lui interdire toute conférence, toute intervention pour parler de son livre, lui le bourreau. Il semble aberrant que cela soit possible, mais oui, il va obtenir gain de cause, lui le coupable. Alors certes, on se dit toutes qu’elle a été un peu naïve, qu’elle aurait dû partir avant, mais l’emprise de ces manipulateurs est tellement forte qu’ils arrivent à leur enlever même la possibilité de réfléchir. Nous vivons une époque où les femmes osent parler, et elle en est la preuve. Pour que son témoignage ne reste pas inutile, et pour faire taire son bourreau, je vous encourage à acheter ce livre. Pour aider cette victime mais aussi toutes les autres. Pour leur montrer que les femmes ne se laisseront plus faire maintenant. Et qu’elles oseront parler. Et que nous les écouterons.