Pully – Cérémonie annuelle du 21 mars des trois corps sécuritaires

L’assermentation Photo © Claude Quartier

Claude Quartier | Les corps sécuritaires de la région: police, pompiers, protection civile, dits «PPP», ont assumé sans complexe le côté très cérémoniel de leur manifestation annuelle à Pully, le 21 mars dernier. 

Fanfare, montée solennelle du drapeau communal, garde-à-vous, prestation de serment et hymne vaudois, pasteur et autorités au grand complet, rien ne manque à la soirée. Ça a de la gueule et un petit parfum des cérémonies de l’ancien temps, ce qui surprend et a son charme. Cela renforce ces relations qu’il faut entretenir avec tous ceux qui sont à notre service pour assurer la sécurité sous les uniformes divers de la police, des pompiers et de la PC. Il faut tout faire pour éviter la cassure catastrophique que l’on constate en France où l’on caillasse les pompiers, où l’on voit dans les «flics» des ennemis à combattre. Police de proximité, pompiers bénévoles, PC au service de tous, les «PPP» restent proches de la population. Les autorités font bien de le reconnaître et de donner un peu de lustre à ces tâches pas toujours assez valorisées. 

En chantant l’hymne vaudois, on a l’impression que rien ne change dans le monde des uniformes. Quelle erreur. Les fusions, les réorganisations, les nouvelles tâches et structures imposées par le canton ont secoué tout ce petit monde bien plus qu’il n’y paraît. 

Protection civile 

Au niveau cantonal, la PC a été profondément réorganisée. Le district Lavaux-Oron a été le dernier touché avec la fusion en une seule PC des trois ORPC, Lavaux, Lausanne-Est et Oron. Cette réorganisation en profondeur imposée en 2014 par le Grand Conseil a regroupé les 21 ORPC réparties sur le canton en 10 régions correspondant aux districts définis en 2007. Malgré cette intense activité en coulisses, les PC régionales font leur travail de soutien à la population. Pour Lausanne-Est, sous le commandement du major Corinne Brandt, la PC était là lors des orages du 11 juin, des canicules d’août, lors de toutes les grandes manifestations régionales. Quelque 2500 jours de services ont été effectués pour sécuriser tout ce qui devait l’être, gérer les abris et former les 254 personnes actives dans ce service. 

SDIS

Pour les pompiers, mêmes problèmes. Le SDIS, Ouest Lavaux, regroupant les communes de Belmont, Lutry, Paudex, Pully a aussi connu son lot de turbulences. Le commandant Bähler se félicite de la sérénité retrouvée. 210 hommes et femmes (20 pour cent de femmes) assurent la sécurité feu et eau, sans compter les interventions annexes, jour et nuit et 365 jours par an, des 32’000 habitants des quatre communes. L’engagement de ces volontaires est important. Formation, garde et piquet, interventions, c’est 600 heures en moyenne de service par an! Considérable contribution de nos pompiers à la sécurité publique.

Police Est lausannois

Le découpage territorial de la police est encore différent de ceux du SDIS et de la PC! Il regroupe les communes de Pully, Paudex, Savigny et Belmont-sur-Lausanne. Pour répondre aux exigences cantonales et recevoir l’accréditation du Conseil d’Etat, il a fallu tout revoir: l’organisation du corps, la formation, les effectifs, l’équipement, la gestion, les locaux. Ce devrait être terminé cette année. Là encore, ce n’est pas ce travail en coulisse qui a pesé sur le travail quotidien: police secours, police de proximité ou police du commerce, à pied, à vélo, à moto, en voiture, on compte en moyenne 5000 interventions par an. 

Ce sont tous ces professionnels et tous ces miliciens, pas toujours reconnus à leur juste valeur, que les autorités ont remerciés en organisant une cérémonie chaleureuse en leur honneur. Préfet, syndic, municipaux et pasteur ont dit leur reconnaissance aux centaines d’hommes et femmes engagés au quotidien dans les corps sécuritaires de notre région.