Bourg-en-Lavaux – Tous les points acceptés à de très larges majorités

Séance du Conseil communal du 8 octobre

JPG  |  Pour son baptême du feu, le nouveau président Nicolas Blanc, avait une séance chargée avec un ordre du jour comportant pas moins de 18 points, qu’il a menée tambour battant. Après liquidation des points protocolaires ce sont deux nouveaux conseillers qui ont prêté serment: Olivier Genoud et Serge Pittet, respectivement de BelAction et du PLR. Le premier préavis présenté avait trait à la réalisation de parkings de substitution pendant la durée des travaux de la gare de Cully, moyennant un crédit d’investissement de Fr. 454’520.-; après deux amendements et une proposition de report présenté par Lucie de Palma, qui a été rejetée, il a été accepté par 44 voix pour, 4 contre, et 3 abstentions. Tenant compte des amendements, c’est un crédit de Fr. 397’870.- qui a été accordé pour les travaux. Une discussion nourrie avait précédé cette acceptation. Le préavis suivant se rapportait à quatre crédits d’investissement épuisé et qui avaient nécessité des dépenses supplémentaires. Une communication avait été faite lors de la séance du 25 juin, mais pour respecter la législation en vigueur, ces dépassements devaient être formellement approuvés par le Conseil. C’est ce qui s’est produit, à l’unanimité, pour une somme de Fr. 332’068,90.-.

Augmentation du taux d’imposition

La proposition d’augmenter le taux d’imposition de 61 à 64 points de l’impôt cantonal de base a suscité peu de remarques. Le sujet avait été préalablement traité dans plusieurs communications municipales à la population, durant tout l’été. Selon la Municipalité, les mesures d’austérité ne sont pas soutenables à terme et l’impact des charges non maîtrisables viennent péjorer le ménage communal; il s’agit notamment des effets de la RIE III, couplés à la facture sociale qui vont faire augmenter la participation à la péréquation. La commune a fortement investi pour son développement ces dernières années et ce n’est pas fini à moyen terme, avec les Fortunades et la place de la gare à Cully. Figurent dans le plan des investissements le quartier de Crêt-Chatalet à Aran, la réfection du collège d’Epesses ainsi que l’ancien bâtiment administratif de Riex, des aménagements routiers à Riex, Epesses et sur les hauts de Grandvaux; il y a lieu de tenir compte encore du développement des transports publics ainsi que celui du réseau d’eau et d’épuration sur les hauts. La Municipalité est convaincue que ces investissements sont nécessaires pour offrir aux générations futures un lieu enviable, agréable, où il fait bon vivre. Finalement la hausse de 3 points a été admise par 45 voix, 4 abstentions et 2 voix négatives.

Travaux de mise en conformité des collèges

Après étude préliminaire terminée en 2016 pour le regroupement des infrastructures scolaires et suite à un audit sur les bâtiments des Ruvines et du Genevrey, il y a lieu d’actualiser le concept général de sécurité selon prescriptions des Etablissements cantonaux d’assurance incendie. Au collège du Vanel des portes devront être remplacées, travaux qui ont été mis en doute quant à leur opportunité vu que ce collège va disparaître à moyen terme. Ce préavis n’a pas subi de modification et il a été approuvé à la quasi-unanimité moins une abstention. Ces travaux de mise en conformité s’élèvent à Fr. 297’000.- TTC. 

Assainissement des eaux au chemin du Vigny à Cully

Cet assainissement des eaux usées et pluviales sont actuellement non conformes, caractérisées par un seul collecteur pour ces eaux. En cas de surcharge de débit due aux averses, une fraction des eaux sont déversées dans le cours d’eau enterré de la Gérigne et aboutissent au lac alors que les eaux pluviales arrivent à la Step, perturbant la chaîne de traitement. D’autre part, étant donné l’état de la chaussée, il y a lieu de la refaire entièrement. Le coût des travaux pour la mise en place de deux collecteurs est de Fr. 308’000.- basé sur un appel d’offres à trois entreprises qualifiées pour ce type de travaux. Le préavis a été accepté à l’unanimité.

Un petit peu de beurre dans les épinards…

La Municipalité avait en 2015 accepté sa part légale à des successions en déshérence d’un couple O. L’actif successoral net, après tous frais déduits, s’élève pour la commune à Fr. 360’503,95.- alors que la part revenant au canton est de Fr. 365’145,35.-.

Quatre communications de la Municipalité

Le décompte des travaux pour le remplacement de la conduite de distribution d’eau potable et de défense incendie sur le tronçon Colombaires-Giratoire de la gare de Cully se solde par un gain de Fr. 30’238,78.- par rapport à la somme de l’investissement voté en 2016. En ce qui concerne la place de la Gare, les échanges fonciers entre les différents partenaires sont réalisés. La société Racle Invest SA n’est plus partenaire au projet. Le chantier ferroviaire commencera en hiver 2019.Les CFF mettront leur projet de bâtiment à l’enquête publique dans le courant 2019. Les appartements des deux étages, sur la surface commerciale, seront en principe loués et non vendus. Au sujet de la ligne TL 67, il est rappelé les diverses étapes franchies pour envisager de desservir le tracé Pra Grana – Cully Gare avec un bus de taille moyenne plutôt que le minibus. Une commission municipale a siégé en février 2018 et a débattu des différents itinéraires de desserte et a proposé des priorités. Les points forts, entre autres, sont les suivants: disposer à terme d’une desserte couvrant l’ensemble de la commune, notamment le haut et le centre sportif; il faut développer des axes nord-sud; analyser les possibilités de taxi-bus et Publicar. Finalement, au vu de l’étude en cours, le canton a pris la décision de poursuivre pour l’année d’horaire 2019 la desserte avec un minibus. En revanche, l’offre devra être redimensionnée pour l’horaire de fin 2019. L’Office fédéral des transports a communiqué que la proposition des CFF de supprimer la desserte des petites gares entre Lausanne et Vevey n’a pas été retenue et ne sera pas intégrée au projet d’infrastructures 2030-2035. Suite à l’entrée en vigueur de la Loi cantonale sur l’aménagement du territoire le 1er septembre dernier, un plan directeur devra être développé, Cully étant défini comme centre régional. Si Cully constitue le centre tout le reste de la commune est considérée comme «hors centre». Le SDT a évalué que la zone à bâtir est largement excédentaire. Ce sont environ 2,5 ha qui devront théoriquement être dézonés. Le traitement de la zone «hors centre» a été considérée comme prioritaire car elle doit être coordonnée avec la définition du périmètre PAC Lavaux.

Communications, propositions individuelles et divers

Le 20 novembre prochain une séance publique sera mise sur pied à la salle Davel où il sera débattu des nuisances liées au Cully Jazz. Les travaux pour l’éco-point de la Thioleyre ont commencé et les containers devraient être posés d’ici le 20 octobre. Les autres points retenus devraient être opérationnels à mi-décembre 2018. Ceux de Pra Grana devraient être entrepris dès février 2019. Les vendanges se sont bien déroulées avec une belle qualité et les quotas ont été atteints partout sauf pour l’Epesses qui accuse un manque de l’ordre de 10%. Vu les températures estivales, les sources ont été asséchées et la majeure partie des habitants a suivi les recommandations d’économies à l’exception de quelques indisciplinés… Un exercice de pénurie d’eau sera mis en place l’an prochain, avec le concours de la PCi. Le gros œuvre du chantier des Fortunades sera achevé à fin 2018 et les aménagements extérieurs auront lieu le printemps prochain. Les budgets de l’ASCL et de l’APOL ont été entérinés. Pour ce dernier, il est identique au précédent pour la part de Bourg-en-Lavaux. La prochaine séance, publique, est fixée au 7 décembre à 17h.