Bourg-en-Lavaux – Les incivilités n’amusent ni la communauté ni les autorités

Les habitants de la commune n’ont certainement pas envie de payer pour d’autres

Didier Grobet. |. «Bourg-les-Poubelles»! Les habitants de la commune qui passent devant l’écopoint de Pra Grana ont pu découvrir cet été cet autocollant malicieux posé au dos d’un des panneaux indiquant horaires et règlement. La rédaction a retrouvé l’auteur de ce clin d’œil et lui a demandé ce qui l’avait motivé à concrétiser ce trait d’humour. Appréciant effectivement d’utiliser l’humour pour indiquer ses humeurs, il n’en n’a pas moins indiqué sa réelle frustration quant à l’utilisation de l’écopoint de Pra Grana qui avait soulevé, on s’en souvient, de nombreuses oppositions de voisins. De trop nombreux habitants de la commune (et sans doute aussi des adeptes du tourisme de poubelles qui déposent leurs sacs en venant de Forel ou autres communes des environs) ne respectent en effet ni les horaires (déposes interdites le dimanche et le soir) ni les taux de remplissages. Si les containers sont pleins, ces indélicats laissent leurs déchets, cartons, bouteilles au pied des dits containers. Il suffit alors d’un coup de vent et le tout se disperse dans le voisinage. Il serait particulièrement intéressant d’avoir une statistique du volume traité par la voirie avant et après la pose des écopoints afin de vérifier l’importance du tourisme des déchets. Les habitants de la commune n’ont certainement pas envie de payer pour d’autres. Enfin, les arbustes promis pour redonner un peu de bien être à Pra Grana se font toujours attendre. Raymond Bech, municipal en charge, n’est pas davantage amusé par ces incivilités. La commune va poser prochainement sur chaque écopoint un plan indiquant où se trouvent les autres points au cas où les containers sont pleins mais il ne se fait guère d’illusion sur l’impact auprès des malotrus. Quant au coût engendré par une surveillance ponctuelle ou permanente (par caméras), il devrait être compensé par les amendes distribuées. M. Bech profite de cette tribune pour informer que l’ouverture/fermeture des couvercles, peu satisfaisante en l’état, sera améliorée par le prestataire dans un avenir proche. Heureusement, comme dans notre beau canton l’humour reprend malgré tout souvent le dessus, l’autocollant «Bourg-les-poubelles», retiré de Pra Grana fin juillet a trouvé une seconde vie… au centre de déchetterie de Cully!