Bourg-en-Lavaux – Bernadette Gross, prix Vieux Lavaux 2018

Chercheuse en microtoponymie honorée

Bernadette Gross

Jean-Gabriel Linder  |  Le Prix Vieux Lavaux 2018 a honoré et récompensé la chercheuse Bernadette Gross. C’est un prix de mérite et de distinction; institué en 2008. Il a été, cette année, décerné pour la dixième fois, avec une dotation. Sa lauréate est la chercheuse Bernadette Gross. Le Prix Vieux Lavaux 2018 lui revient pour ses travaux en microtoponymie romande – particulièrement ses recherches sur les lieux-dits de Lavaux et aux alentours de Haut-Crêt – pour ses recherches en microtoponymie viticole et pour ses contributions au bulletin de l’Association ProLavaux – AVL. Bernadette Gross, née en 1968, est vaudoise par sa mère, valaisanne par son père; elle a passé son enfance et son adolescence à Chardonne et habite aujourd’hui à la Vouarde à Fey, commune de Nendaz. Après une maturité fédérale latin-anglais et un baccalauréat ès Lettres, elle obtient un brevet d’institutrice, métier qu’elle exerce jusqu’en 1992 où elle entre en Faculté de lettres de l’Université de Lausanne, fréquentant la section de français médiéval. Dès la fin de 1998, en vue de l’Expo nationale 01, dans le cadre du projet Onoma 02, Bernadette Gross, qui est devenue une des rédactrices du glossaire des patois de la Suisse romande, travaille sur les noms de lieux de la Suisse romande dans le groupe de travail «Au pays des noms de lieux» du centre de dialectologie. En 1999, elle reçoit le prix d’encouragement de la fondation et association pour le Patrimoine culturel romand. A Yverdon, aux éditions de la Thièle, en 2000, paraît son ouvrage intitulé «Autour de l’abbaye de Haut-Crêt: les lieux-dits des Tavernes et des Thioleyres». Plus tard, elle cosigne avec Laurent Flutsch et Sylvie Délèze «Jeux de mots: archéologie du français» paru à Gollion, aux éditions Infolio en 2003 et, chez le même éditeur, en 2015, aux côtés de Laurent Flutsch et de Séverine André, elle rédige les chapitres concernant la langue, dans «Y en a point comme nous». Aujourd’hui, en 2018, Bernadette Gross, poursuit ses activités en Valais et dans le canton de Vaud: elle enseigne à la Haute Ecole pédagogique de Saint-Maurice et à l’Université de Lausanne; en outre elle poursuit la préparation d’un doctorat en Lettres portant sur la microtoponymie viticole du Valais.

Les anciens récipiendaires

Le Prix Vieux Lavaux 2018 a été remis à l’occasion de l’assemblée générale de l’Association ProLavaux – AVL, samedi 21 avril, à Cully, commune de Bourg-en-Lavaux, en présence de son syndic Jean-Pierre Haenni. Les récipiendaires des prix d’honneur des années précédentes ont successivement été Roger Légeret, de Chexbres; Claude Cantini. de Forel (Lavaux); Gilbert Rochat, du Groupe des amoureux de la nature de Lavaux; Henri Chollet, d’Aran-Villette; Jean-Louis Rochaix. de Belmont-sur-Lausanne; Louis-Daniel Perret, de Lutry; l’Amicale des patoisants de Savigny, Forel et environs; Jean-Louis Simon, de Pully et Rivaz; Denyse Raymond, des Mosses, ainsi que Jean-Paul Verdan, de Chardonne.