Big Boubouille is watching you, désolé !

Revue de Thierrens du 23 novembre au 15 décembre

Gil. Colliard  |  Miroir de notre société fichée, qui se désole de voir ses données vendues au premier venu mais qui continue à «follower» ses secrets à tout va, la Revue de Thierrens, organisée par le FC Thierrens, est de retour pour nous distiller, à sa sauce humoristique, l’actualité et ses travers. Du 23 novembre au 15 décembre: 14 représentations sont au programme. Comment manger végane quand on ne prénomme pas ses vaches «Végane»? Introduits façon manchettes de feu le regretté «Le Matin», les tableaux nous entraîneront, à la rencontre des ayatollahs de la bouffe, du demi-siècle de mai 68, de la Fête des vignerons, des drones qui nous surveillent, du Pape et de Calvin, etc. «Désolé de rire… de rire de tout, c’est un devoir lorsque la liberté d’expression se meurt et que le politiquement correct a gagné la partie…» signe Le Grand Babu dans l’édito de la Revue. Un millésime chaud comme l’été concocté dès août par l’équipe de faiseurs de sketches: Jérémie et Christian Crisinel, Denis Meylan, Thierry Meury, Edouard Noverraz et Patrick Simonin. Un peu plus de 2h de spectacle emmené par 13 comédiens et comédiennes, dont l’humoriste Pierre Miserez et son grain de folie, un orchestre de 10 musiciens, 5 solistes, 7 danseuses, sans oublier une quinzaine d’hommes de l’ombre pour la manutention et la technique. «L’essentiel de la Revue c’est le rire, celui du public mais aussi entre nous» rappelle Christian Crisinel.

Une organisation rodée pour un rendez-vous solidement ancré dans le cœur de son public 

Le succès grandissant rencontré par la Revue, permettant depuis 3 ans d’augmenter le nombre de spectacles, représente un important investissement en temps et en énergie pour le noyau de l’équipe. Cette année à nouveau, il a fallu tenir la barre malgré la tristesse de subir le deuil d’un des leurs. En septembre, Hervé Freiss, auteur et comédien depuis les débuts de l’aventure s’en est allé. Les vacances d’octobre ont été consacrées au montage de la salle. Un week-end de joyeux travail à la Vallée de Joux et 3 générales pour accorder les partitions apportent la touche finale au spectacle. Pour chaque représentation, de 80 à 100 bénévoles vont s’activer pendant et avant le show pour le service des repas: la choucroute, le papet vaudois, la fondue ou la raclette servie par les jeunes du club. Public du jeudi attentif, du vendredi un brin fatigué par la semaine, du samedi festif ou du dimanche au stress envolé, la Revue vous attend pour partager l’essentiel: le rire! Attention, il sait tout et même le reste, il voit tout, il surveille tout, mais Big Boubouille ne dira rien, sauf…

Réservation ouverte  – Par internet pour des groupes allant jusqu’à 6 personnes: www.larevuedethierrens.ch

Par téléphone: du mardi au vendredi de 11h30 à 13h30 et de 18h à 20h – 021 905 40 18

Grande salle de Thierrens, du 23 novembre au 15 décembre – Spectacle et repas, ouverture des portes à 19h jeudi, vendredi, samedi  et 11h30 le dimanche. Spectacle uniquement, dès 20h45 en soirée jeudi, vendredi, samedi et 13h30 le dimanche