Belmont – Bilan positif de ce 6e exercice

Conseil intercommunal de l’Association sécurité Est Lausannois

Michel Dentan |  Sous l’efficace et dynamique présidence de Didier Bérard, c’est la commune de Belmont-sur-Lausanne qui a accueilli le mardi 19 juin la séance ordinaire du Conseil intercommunal de l’Association sécurité Est Lausannois (ASEL). Rappelons que c’est sous l’impulsion des quatre communes de Pully, Paudex, Belmont-sur-Lausanne et Savigny que les conseils communaux respectifs ont accepté en 2011 la création d’une police régionale au sein de cette association sécuritaire de communes sous l’autorité politique d’un comité de direction (CODIR) et du Conseil intercommunal.

Une belle unanimité

C’est en effet à l’unanimité que tous les points figurant à l’ordre du jour ont été acceptés, à savoir le procès-verbal de l’assemblée du 21 novembre 2017, les comptes et le rapport de gestion 2017, ces deux derniers points ayant fait l’objet de préavis favorables de la commission de gestion composée d’un membre de chaque commune participante. Il a été relevé le bilan positif de ce 6e exercice, notamment grâce à une gestion rigoureuse et des charges de fonctionnement parfaitement maîtrisées. La séance s’est poursuivie par les communications du bureau du Conseil qui a rappelé la cérémonie du 28 mars dernier au cours de laquelle les trois corps sécuritaires, la Police Est Lausannois, l’Organisation régionale de la protection civile Lausanne Est (ORPC) et le Service de défense contre l’incendie et de secours ouest Lavaux (SDIS) se sont réunis afin de présenter leurs activités, d’annoncer les promotions, de féliciter et remercier des collaborateurs méritants. Au cours de la même cérémonie, il a été procédé à la prestation de serment d’un aspirant policier ayant terminé sa formation à l’Académie de police de Savatan, d’une employée civile et de trois policiers ayant rejoint le corps. Le 16 avril, l’ASEL a reçu le préfet du district Daniel Flotron dans le cadre des visites des associations des communes. Tous les documents demandés lui ont été fournis et il a été constaté que l’association se porte bien. Ce fût ensuite au tour de Jean-Marc Chevallaz, président du CODIR, de prendre la parole pour relever que les travaux de transformation du poste de police, qui ont débuté en mars, se déroulent à un bon rythme mais que la fin du chantier prévu en décembre 2018 sera probablement légèrement décalée suite à des difficultés rencontrées lors du percement des voûtes en sous-sol. Il a ensuite rappelé les multiples articles de presse mettant en avant les coûts globaux par habitant des polices régionales. Dans ce contexte, la conférences des directeurs des polices municipales vaudoises a mis sur pied des rencontres avec l’Union des communes vaudoises afin qu’un groupe de travail puisse se pencher sur les problématiques liées aux coûts et que celles-ci puissent être discutées avec le Conseil d’Etat avant la fin de la législature.

Assermentation et élection

Afin de remplacer Annie Mumenthaler qui avait présenté sa démission en novembre dernier, c’est Lena Lio, présidente du Conseil communal de Pully, qui a été choisie pour la remplacer comme déléguée pour cette commune et qui a été assermentée. Le poste de secrétaire suppléant du Conseil intercommunal étant resté vacant depuis août 2017, David Chassot a accepté de reprendre cette fonction. Sa candidature a été approuvée par acclamations. La prochaine séance du Conseil intercommunal a été fixée au mardi 20 novembre 2018 et c’est la commune de Savigny qui accueillera ses membres.

Le bureau du Conseil, le comité de direction et les délégués des communes se sont retrouvés à Belmont

Assermentation de Lena Lio, nouveau membre du Conseil intercommunal, déléguée de la commune de Pully