Beaux résultats d’ensemble des trialistes de Moudon

Jean Prod’hom | Deux couronnes étaient en jeu ce dimanche 19 octobre, celle de la septième et dernière manche, et celle de la Coupe suisse qui honore le meilleur coureur de l’année dans chacune des catégories.
Il a bien fallu que les vaincus reconnaissent la supériorité des vainqueurs et, les organisateurs l’espéraient, dans un esprit comparable à celui qui anima Goethe en 1797. Là en effet, à Stäfa, dans l’ancien hôtel de la Couronne, l’écrivain prit conscience – sportivement raconte en souriant la tradition – que Schiller était plus à même que lui de réaliser le drame de Guillaume Tell. Et il lui laissa la place, sans rancune. Belle journée donc, au soleil, même si quelques mauvaises langues discutaient à la cantine du bien-fondé de la présence de sainte Vérène sur le trophée offert aux vainqueurs, sans le peigne et la cruche qui figurent sur les armoiries de Stäfa, mais chevauchant hardiment un vélo de trial!

Beaux résultats d’ensemble des trialistes de Moudon. On mentionnera tout particulièrement la troisième place de Romain Bellanger dans la catégorie des juniors, à un petit point de la deuxième; il termine troisième également du classement de la saison. Bravo! Quant à Arthur Prod’hom, il espérait un plus peut-être de cette dernière course; il obtient pourtant, au bilan de cette année, une magnifique deuxième place dans la catégorie des cadets. Un seul coureur du Passepartout de Moudon a fait le plein, mais quel plein! C’est Kouzma Rehacek. Il empoche à la fois le trophée de la course zurichoise et celui qui récompense le meilleur coureur de la catégorie des poussins. Il nous a confié une ou deux choses après sa double victoire, perché avec son copain Jules à la cime d’une pyramide de blocs de granit, une glace à la main.
«Il a fallu que je me concentre dès le début. Parce qu’à Bex, lors de la dernière course, je n’ai terminé que septième, à cause d’une maudite racine sur laquelle mon vélo a glissé trois fois de suite. Ça peut arriver une racine, aujourd’hui ça aurait pu être autre chose. Mika de Vordemwald pouvait gagner lui aussi. On se connaît avec Mika, on discute lorsqu’il faut attendre, on se demande nos résultats. Disons que j’ai fait un bon début de course, une première zone à zéro et deux points seulement de pénalité sur le premier tour. On roule toujours ensemble avec Jules, on s’encourage, lui aussi a bien roulé, il a fait son premier podium aujourd’hui.
Je trouve que j’ai bien progressé, du point de vue de l’équilibre notamment, et j’ai amélioré ma détente. En latéral aussi. Faut dire aussi que, ces derniers temps, j’ai fait quatre entraînements par semaine. Disons que ça ne m’a pas empêché de me rater au deuxième tour, à la zone 9, sur des palettes. Et des palettes, j’en ai chez moi à Baulmes, des poutres aussi, je m’entraîne même parfois sur les fontaines du village… Bon, j’ai fait un cinq, mais j’avais confiance, tout s’est bien passé ensuite. Je suis content d’avoir gagné.»
«Sans compter, ajoute son copain Jules, que Kouzma n’a pas le meilleur matériel, mais ça ne l’empêche pas de réussir quand même. Il est fort Kouzma, il roule vite et ça passe. Si tu réfléchis trop dans ce sport, tu ne peux rien faire. Bon, il y a aussi nos entraîneurs, René et Jean-Daniel. Et nos parents qui nous emmènent et qui nous paient des glaces. On se réjouit de l’année prochaine!»
Le rendez-vous est pris, au mois de mai à Ropraz, pour une nouvelle saison.
Résultats de Stäfa et résultats de la saison des membres du TCPM

Catégorie élites: Tom Blaser (6 / 5), Steve Jordan (12 / 10)
Catégorie juniors: Romain Bellanger (3 / 3), Loïc Rogivue (4 / 5)
Catégorie cadets: Arthur Prod’hom (5 / 2)
Catégorie minimes: Theo Grin (6 / 6)
Catégorie benjamins: Mickaël Repond (6 / 5), Kilian Steiner (7 / 9)
Catégorie poussins: Kouzma Rehacek (1 / 1), Jules Morard (3 / 12)