Aran – Des courbes délicieusement comestibles

Fête de la Saint-Vincent du 25 janvier. La saucisse, en grande star du jour, a été bien accompagnée par un soleil radieux

Une partie des organisateurs de la St-Vincent

Organisée depuis 1994 par le Caveau des Vignerons de Villette, la fête de la Saint-Vincent a réuni plus de 500 personnes à Aran. Sur la place, intitulée du même nom, c’est quelque 750 saucisses aux choux qui ont accompagné le traditionnel papet vaudois. Cuites dans le vieil alambic, leur goût en est exceptionnel.

Coutume

Cette fête de la Saint-Vincent est pratiquée depuis des décennies par les vignerons. Les prémices de cette journée sanctorale nous viennent de Bourgogne. Avec comme principe premier de convier les villages avoisinants du vignoble à déguster du vin autour d’un repas traditionnel. Comme une renaissance après la période hivernale, la coutume voulait que le premier coup de sécateur soit donné le 22 janvier à la Saint-Vincent. En France, cette fête se veut voyageuse et se voit intitulée « Saint-Vincent tournante ». Un défilé organisé par les vignerons traversant alors les villages de Bourgogne et témoignant de leur joie face aux jours qui rallongent. « Par Saint-Bacchus, dieu du vin, cette région de France est bien moins escarpée que le Lavaux ! » 

La Saint-Vincent à Aran 

Vincent Chollet à gauche avec Joseph Hug à droite

Nous devons cette jolie coutume dans nos contrées à un vigneron bien connu de Lavaux, Joseph Hug. C’est lui qui, en 1994, organisa la première Saint-Vincent sur la place du village à Aran. Cette place qui a été rebaptisée « Place Saint-Vincent » depuis 2018 se prête à merveille pour festoyer. Aujourd’hui organisée par les neuf vignerons que compte le Caveau des Vignerons de Villette, la fête met en avant les vins locaux et les bons mets du terroir. « Se déroulant toujours le dernier samedi de janvier, le hasard du calendrier veut que la Saint-Vincent coïncide à un jour près avec l’Indépendance vaudoise », sourit Vincent Chollet, responsable de l’événement. Ainsi, il est tout naturel pour les organisateurs de proposer du papet vaudois comme menu de fête. Cependant, une petite dérogation à la recette traditionnelle avec les saucisses aux choux qui sont cuites selon un procédé unique. Une drôle de machine séjourne devant le bâtiment des Mariadoules. Il s’agit d’une énorme distilleuse mise en actions par les vignerons. Deux cuves saupoudrées de marc cuisent les saucisses à la vapeur. « Pour la cuisson, on utilise uniquement la chaleur résiduelle du marc qui procure ce parfum si particulier à la saucisse aux choux », nous explique Pascal Dance entre deux cuissons. Venues tout droit de Savigny, les traditionnelles saucisses sont produites par Pierre-André Dufey. Elles sont accompagnées d’un délicieux papet. Il n’en faut pas moins pour satisfaire le plus assidu des épicuriens. Et c’est sans compter la présence d’une belle sélection de fromage. Entre tomme et Gruyère, Corsalin et tomme Bujard, il y en a pour tous les goûts.

Animations sur place

Pour reproduire la coutume du défilé de la Saint-Vincent, le Caveau des Vignerons de Villette a mis sur pied un parcours à énigmes. Rebaptisé pour l’occasion « Sentiers des dictons », ce chemin nous emmène du caveau jusqu’à la place des Echelettes, au sein du vignoble. Cette terrasse, dominant Lavaux, est le lieu idéal pour se voir offrir un vin chaud par les organisateurs. D’une longueur de 500 mètres, la balade est également l’occasion de participer à un concours. Apposés le long du sentier, des dictons sur le thème du temps qui passe permettent aux participants de répondre à l’énigme. Toujours en lien avec les traditions, une vieille boille à traiter la vigne s’est vue transformée en urne accueillant les bulletins réponses. Une fois de retour à la salle des Mariadoules, on peut se réchauffer au son du cor des alpes. Pour ce faire, les organisateurs ont fait confiance aux instruments traditionnels des Cors de la Venoge pour accompagner les
festivités. Tout au long de la journée, divers stands de dégustations proposaient de quoi découvrir des produits du terroir. Fromages, bières artisanales, cafés et bien entendu du vin, par Saint-Vincent ! La saucisse, en grande star du jour a été bien accompagnée par un soleil radieux et une vue toujours aussi majestueuse. Sans compter les sourires et l’excellente atmosphère qui régnaient sur ce petit hameau.