Abbaye Servion-Ferlens-Essertes

Mumu Guignet | En ouverture des festivités jeudi, la jeunesse de Carrouge-Ferlens a organisé un match aux cartes et vendredi un repas avec en concert le groupe autrichien «Arlberg Buam» et la levée des danses.
Les tirs, au stand de la Détente à Ferlens, vendredi tout le jour et samedi matin ont été suivis par l’apéritif et le couronnement des rois devant la cantine avec la fanfare de Mézières.
Loïc Bardet a officié en tant que major de table et Pierre-André Delisle «Bikini» a pu présider sa deuxième fête en tant qu’abbé-président. La famille Haenni avait préparé un repas où la traditionnelle langue n’était pas oubliée. Nicolas Merminod, notre nouveau pasteur, a pu ainsi faire sa première abbaye en tant que représentant de l’Eglise. (Il était déjà venu en visite la semaine dernière à l’abbaye de Corcelles-le-Jorat.) Le soir, concert par le groupe Arlberg Buam et levée des danses.

Dimanche matin, c’était au tour des enfants de tirer à la carabine à plomb. Culte et dîner villageois concocté par La Chenille Gourmande et son équipe, repas animé par La Mérinette et le groupe «Steel Pan Family» ainsi que couronnement des enfants. Tournoi de pétanque et lancer de la botte de paille ont animé la fin de l’après-midi et la soirée, terminée par une ultime levée des danses. Merci à la jeunesse qui a œuvré sans discontinuer durant tous ces jours de fête avec le sourire.
La prochaine abbaye aura lieu en 2017 à Servion.