A table !

Colette Ramsauer  |  A la salle communale de Mézières, le 29 novembre, les Amis du Théâtre invités s’étaient déplacés nombreux pour découvrir la nouvelle programmation et prendre part ensuite à l’agape habituelle. Après un court énoncé du bilan 2016 par le directeur Michel Caspary, l’allocution de Maia Wentland, nouvelle présidente du Conseil de Fondation, remplaçant Me Franco del Pero sortant, la présentation pouvait commencer.

Nouveau, hors les planches

Sous le titre «A table!» s’affichent cette année 17 spectacles pour 34 représentations entre théâtre, danse, concert, chœur, humour. L’édition 2017 a prévu davantage de théâtre, car c’est bien ce qu’«entend voir» prioritairement le fidèle public de la Grange Sublime. La saison débute le 20 avril, sur la pointe des pieds par un rêve crépusculaire et merveilleux avec «Petit éloge de la nuit» conté par Pierre Richard, figure du cinéma. Purement théâtral, on verra «On purge bébé» férocité comique de Feydeau par Jean-Gabriel Chobaz et «On ne badine pas avec l’amour» d’Alfred de Musset, subtilement adaptée et mise en scène par Anne Schwaller.

D’une brûlante actualité, «Eldorado», bouleversante évocation du périple migratoire, avec acteurs, conteurs, danseurs, musiciens, sur un texte de Laurent Gaudé et une mise en scène de Patrick Mohr; le retour événementiel du théâtre Dromesco, avec «Le Jour du Grand Jour, impromptu nuptial et turlututu funèbre» se donnera hors les planches, sur la pelouse face à la Grange dans une baraque en bois recevant 300 spectateurs; «Tigre, tigre» nouveau one man show de Pierric Tenthorey, comédien, metteur en scène et d’abord… champion du monde de magie!

Moment fort de la saison, les «Mummenschanz» de retour au «grand chalet»! Leur nouveau spectacle «You & me» accueille une nouvelle génération de comédiens; Welcome, willkommen, bienvenue à l’intarissable «L’Opéra de quat’sous» de Brecht/Weill mise en scène par l’acteur Joan Mompart. Et ce n’est pas tout: oui! l’incorrigible Marie-Thérèse Porchet revient avec «La Truie et moi».

La musique, la danse

Une ouverture musicale en avril avec 180 choristes interprétant «Messa di Gloria» de Puccini – un coude à coude sur la scène! – sous la baguette de Pascal Mayer; tour au «Violoncelle enchanté» pour un concert d’exception avec Jean-Guihen Queyras accompagné de La Geneva Camerata; «Le Chant de Monde» une rencontre inattendue entre le violoniste Pierre Amoyal et la chanteuse El-Baze, gitane céleste, pour une musique universelle. Au registre chanson, Gaëtan – le nouveau Henri Dès? – enchantera les plus petits avec « Zingoingoin », et Jérémie Kisling lui envoûtera des plus grands. Sous la direction de Dominique Tille, des voix encore des voix, deux concerts le même soir: «Le temps a pris le bus de nuit» et «L’éclipse du coq»… de quoi s’impatienter! Autre moment fort «Musique en mouvement», danse, musique classique et jazz conjuguées, réunissant l’OCL, l’école-Atelier Rudra-Béjart et le Quartet François Jeanneau, avec Christophe Mangou, musique, et Michel Gascard, danse, à la direction.

En conclusion début octobre, «Béjart fête Maurice», un spectacle lié aux festivités d’anniversaire du Béjart Ballet. Imaginez le condensé: 30 années de la compagnie à Lausanne, 25 années d’existence de l’école Rudra, commémoration 10 ans après la disparition de Maurice Béjart… et les 90 ans du feu chorégraphe! Un immense gâteau d’anniversaire à l’image de cet imposant et alléchant programme, justement nommé.

Tout le programme sur www.theatredujorat.ch – A Table!, édition 2017 – Théâtre du Jorat, Rue du Théâtre 23 – CP 14, 1083 Mézières (VD)

Billetterie : T+41 21 903 07 55