A chacun son rythme !

Marie  |  Voilà c’est fait, 2018 est là pour les prochains 365 jours. Pour certains le plus dur est derrière, les invitations, les cadeaux, les courses, les menus à préparer et tout ce qu’on engloutit en si peu de temps. L’exacerbation des tensions familiales vont en décroissant et d’ici Noël 2018 on se remettra à peaufiner la trêve de la paix. Tous mes vœux, à chacun son rythme d’entamer ce début janvier connu pour être long à franchir notamment au niveau du portefeuille vide, accentué par l’arrivée des impôts, une corvée faisant sortir de la torpeur de l’hiver le(a) plus endormi(e). Mais il y a du bon à commencer une nouvelle année, ce sont tous les vœux sincères qu’on nous adresse avec ou sans vidéo avant le premier de l’an et rebelote on s’y met dès que les cloches ont sonné minuit. Les premiers jours la coutume veut qu’on se salue par l’embrassade suivie de la phrase porte bonheur «Bonne Année», qu’on s’échange toujours avec le cœur… c’est clair, on veut le meilleur aussi pour soi.