55 ans de carrière au service de la forêt

Jubilés po

Marc Rod et Eric Sonnay, les jubilaires

Gil. Colliard. A Carrouge, mercredi 1er mai, en fin de journée, les abords du bureau des gardes du Groupement forestier Broye-Jorat jouissaient d’une ambiance festive et ensoleillée. Eric Sonnay et Marc Rod, gardes forestiers, totalisant à eux deux 55 ans de carrière, avaient invité toute une brochette de personnes gravitant autour du monde de la forêt, à partager un «apéro-saucisses» pour marquer leurs jubilés.

Vivre la passion dans son travail

Lors de son allocution, Daniel Sonnay, président du Groupement, ne manqua pas de remercier ces hommes pour leur amour du métier et leur attachement à préserver ce patrimoine.«Je suis touché par leur passion. J’ai eu l’occasion, à différentes reprises de les accompagner en forêt où il m’ont impressionné par l’étendue de leurs connaissances. Parfois, même si nous avons des divergences d’opinion, nous avons toujours trouvé un chemin d’entente» releva-t-il. Avant de les inviter à relater leurs parcours, il leur offrit, au nom du Groupement, à chacun un banc, qui pour l’instant n’était que couché sur papier, mais qui allait très prochainement être matérialisé et qui leur serait livré par l’entreprise Daniel Ruch SA, de Corcelles-le-Jorat.

Eric Sonnay au Triage de la Haute depuis le 1er mai 1989

Eric Sonnay, né en 1956, après avoir obtenu son CFC de bûcheron et fait son école de recrue, a terminé sa formation de garde forestier en 1980. Il a passé les deux années qui suivirent à exercer son métier en Afrique, puis de retour en Suisse, il a travaillé dans un bureau d’ingénieurs à Bercher, avant de succéder à son père, à la tête du Triage de la Haute Broye. Le 1er mai 1989, le préfet de l’époque, Ami Desmeules, a tout à la fois remercié André Sonnay pour sa carrière et assermenté Eric, son fils et successeur. «A mes débuts, mon triage rassemblait 16 communes, aujourd’hui, avec les fusions il n’en compte plus que 4. J’ai vécu la création du Groupement forestier de la Haute Broye en 2009 puis la réunification avec les Triages du Jorat et de Moudon pour devenir en 2014 le Groupement forestier Broye-Jorat. Pour la partie privée, je suis marié, père de 3 enfants qui m’ont donné 3 petits-enfants. Je fais de la musique à L’Harmonie d’Oron, de la moto et du jardin» se présenta-t-il

Marc Rod au Triage du Jorat depuis le 1er mai 1994

Marc Rod natif de 1965 a également fait son apprentissage de bûcheron avant de travailler une année comme tâcheron puis a été employé par l’Etat de Vaud comme bûcheron pendant trois ans et comme chef d’équipe auprès de l’entreprise Guillod également trois ans. En 1992, il a terminé sa formation de garde forestier et a trouvé un premier engagement à Echallens avant de revenir en 1994 à ses racines, en postulant pour le Triage du Jorat qui se libérait et en étant engagé le 1er mai. «J’avais l’avantage de connaître la région ainsi que les caractères bien trempés qui l’habite, dont j’ai aussi hérité. Après le retrait de Raynald Fiaux, garde de Moudon, le Groupement forestier Jorat-Moudon a vu le jour. Mettant à profit un capital financier disponible, nous avons créé la Société coopérative bois-énergie Jorat-Broye dont je m’occupe. En 2014, nous nous sommes alliés avec le triage de la Haute Broye pour former le Groupement forestier Broye-Jorat qui compte aujourd’hui 2,8 postes de travail et pour lequel mon taux de travail est de 100%. Ma vie privée se conjugue entre mon épouse, mes deux enfants et le sport pour lequel je suis entraîneur de l’équipe suisse de triathlon» expliqua-t-il en concluant qu’il restera fidèle à ses forêts pour la prochaine décennie. Bien qu’ayant à peine achevé la mise en place et l’animation du stand du Groupement forestier lors du Comptoir d’Oron, ce qui au vu du succès de ce dernier, a nécessité un gros travail, Eric Sonnay et Marc Rod avec quelques soutiens, ont réussi à organiser un moment de partage chaleureux pour marquer leur long attachement à leur profession. Félicitations Messieurs!