34e édition réussie !

Nathalie Michlig |  La 34e édition du Cully Jazz Festival s’est déroulée du 8 au 16 avril, première édition entre les mains de Guillaume Potterat et Jean-Yves Cavin. Même si la météo a été capricieuse, comme elle peut l’être en avril, le Cully Jazz a attiré plus de 55’000 personnes en 9 jours. Une programmation métissée, une pléthore de talents confirmés ou en passe de l’être. Au total 12 concerts du festival IN ont affiché complet et 13’300 billets ont été vendus. Plus de 100 concerts entre le IN et le OFF. Un budget total de plus de deux millions de francs. Les festivaliers ont été emmenés du Chapiteau au Temple, du Club (nouvelle scène accueillant les meilleures formations de jazz actuelles) à Next Step, en passant par les caveaux du bourg de Cully, aux rythmes et aux déclinaisons des notes de jazz et des jam-sessions, qu’elles soient enflammées ou contemplatives, exploratrices ou percutantes.

Petit survol: soirée d’ouverture avec les jumelles franco-cubaines Ibeyi et l’envoûtante Hindhi Zahra. Dimanche au Temple, Tigana Santana, à la guitare, le poète afro-brésilien célébrait ses racines en touchant les profondeurs de l’âme tout en douceur; rythmes doux à la percussion d’Inor Sotolongo. Mardi, soirée exceptionnelle aussi avec Richard Galliano et l’HEMU Jazz Orchestra, puis, en trio avec Paolo Fresu et Jan Lundgren, moments de grâce il y a eu ce soir-là, et d’hommages pour Georges Robert et Gianmaria Testa récemment disparus. La fin de semaine fut tout autant relevée avec le légendaire Wayne Shorter, le virtuose pianiste cubain Gonzalo Rubalcaba au Temple et le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf en soirée de clôture au Chapiteau. Plusieurs artistes suisses ont enrichi ce panel: Erik Truffaz, Thais Diarra, Gauthier Toux, Florian Favre, Tobias Preisig, Stefan Rusconi pour n’en citer que quelques-uns. Cette édition a fait également bénéficier le public d’une palette d’activités aussi diverses que variées autour du jazz: ateliers créatifs, bal(l)ades musicales, chasse aux trésors réunissant pas moins de 600 personnes, mais aussi l’expérience sensorielle d’un concert dans le noir, la découverte d’instruments ou d’une leçon de jazz à 300 élèves de Bourg-en-Lavaux, projection et histoires à la «vinylculture», le brunch du dimanche et la Galerie Davel.

Le Cully Jazz Festival est à soutenir sans modération ! La 35e édition aura lieu du
31 mars au 8 avril 2017 !