« Le Scribe » une nouvelle énergie

CB | On peut le dire – l’écrire – puisque grâce à Filomena Campoli, de Savigny, sa nouvelle présidente, «Le Scribe» pourra bientôt fêter ses 20 ans d’existence…
Brochure modeste et conçue de manière artisanale à ses débuts, «Le Scribe du Petit Broyard» est né en 1997 sous la houlette de Michel Dizerens-Poget de Granges-Marnand. L’idée fort sympathique de cet amoureux des Arts et des Lettres était alors d’encourager à l’écriture les jeunes des écoles et les écrivains en herbe en leur offrant une vitrine ainsi que le privilège d’être lus ou même reconnus. Répondant à une véritable demande, «Le Scribe» devint ensuite un ouvrage littéraire d’une centaine de pages imprimé aux Editions à la Carte par Joseph Lamon.
Une association fut créée, des concours organisés, des rencontres et des lectures parfois couplées à d’autres événements. C’est ainsi que les résultats de plusieurs concours du «Scribe d’Or» furent proclamés un samedi sous la Grenette, jour de marché à Moudon. Devenu lieu de liberté d’expression et de culture, cet espace partagé par éditeurs, exposants et public, était un rendez-vous de la poésie et des amis de l’écriture. La Ville de Moudon prouva par ailleurs ses penchants littéraires en attribuant un prix à un écrivain du pays pour l’ensemble de son œuvre. Philippe Jaccottet, Jacques Chessex et Anne Perrier furent ainsi honorés.
Comme dans toute histoire et récit d’aventure, «Le Scribe» eut ses courbes ascendantes, et d’autres problématiques. En 2014, suite à des divergences entre des membres du comité, «Le Scribe» a frôlé la dissolution. Il eut été dommage qu’une association largement soutenue par des personnalités de la région – Mousse Boulanger, de Mézières et Bruno Mercier, poète de Forel (Lavaux) – ferme ses portes à tout jamais.
C’est avec une énergie et un enthousiasme communicatif que Filomena Campoli donnera un nouvel élan au «Scribe» qui compte aujourd’hui environ 140 membres. Elle bénéficiera encore du soutien de ses fidèles correcteurs et illustrateurs tandis que le concours du «Scribe d’Or» reprendra en 2016 grâce à quelques généreux sponsors.
Bon vent à Filomena, solidement épaulée par son compagnon Jean-Charles Rossi, et vive la reprise du «Scribe» qui fut fêté le 17 octobre dernier au refuge des Quatre Croisées de Forel (Lavaux) dans la joie et la bonne humeur. Après un buffet généreux la journée fut agrémentée de lectures de textes et poèmes parsemées d’intermèdes musicaux.